Greetings from Corsica #5! [contest inside!]

my Instagram :: le_monde_est_a_nous

Pour ceux qui sont passé à côté, j’ai à présent un compte Instagram! Quand je ne peux pas me connecter, c’est sur le compte le_monde_est_a_nous que vous pouvez suivre mon périple! J’aime l’idée de ce nouvel accessoire “one shot” qui immortalise tout ce qui se passe dans ma vie et de printer le tout en fin d’année façon journal intime que je gribouillerais de notes et tickets souvenirs! Et puis, je vous l’avais promis sur FB, c’est sur une note festive que ce périple va se terminer – Corsica Ferries, le gentil sponsor de cette opé a la chouette idée d’offrir à l’une d’entre vous une traversée* Aller / Retour pour deux passagers et une voiture entre Toulon et Bastia ! Oui oui oui rien que ça! Pour participer c’est simple laisser un pti comment ci dessous en évoquant ce que vous imaginez ou attendez de cette traversée, comme d’hab, les girls, que ce soit avec votre homme, votre copine, votre sœur, votre chien (car oui ils sont acceptés sur le bateau), faites moi rêver!! ;)

Fin de semaine la gagnante sera alors dévoilée!!

*Traversée d’une valeur de 250 € Hors taxes et droits de bord, hors installation (cabine, etc.), hors vacances scolaires et dans la limite des places disponibles – www.corsica-ferries.fr.

-

FOLLOW ME ON

▲▲▲
Categories: TRAVEL Tags: ,
Greetings from Corsica #4!

La Villa - Calvi //www.housetrip.fr

8h C’est à Calvi que je me réveille ce matin là – la literie de la Villa est tellement confortable que le réveil a dû mal à me sortir du lit. Dans la salle de restaurant je découvre la vue sur la baie ; arrivée de nuit la veille, je n’avais encore rien aperçu; vue imprenable sur la maquis et le vieux Calvi que nous découvrirons plus tard. Le petit déjeuner est copieux, je ne sais où donner de la tête, j’ai envie de goûter à tout! La valise une fois bouclée nous partons à l’assaut du village. Les routes pavées rythment cette découverte sous un vent glacé. Chapelle, panorama, tout me rappelle désormais Bastia. Sur l’un des murs en front de mer, notre imagination nous laisse apercevoir un dragon/un chien sculpté par l’érosion.

Randonnée Corse 4x4

Notre Dame de la Serra

Stareso - Calvi

11h c’est déjà l’heure de partir – l’équipe de la randonnée 4×4 est arrivée – nous nous engouffrons alors chacune dans l’une des Jeep affrétées et partons à la découverte du maquis! Notre chauffeur est un brin casse coup, à chaque virage elle tente de nous faire peur, dommage pour elle, on adore ça et on en redemande!!!(nous étions faites pour s’entendre!!) – Le long de ce périple elle nous a dévoilé ses magik potions, sorts et sortilèges pour faire le bien et un peu le mal à autrui! Mention spéciale pour l’herbe magique qu’elle m’a fait rapporter at home, en effet mon chat est devenu complétement crazyyyy en la sentant!!!! Sur le chemin nous croiserons le cimetière des femmes de marins, ainsi que Notre Dame de la Serra qui domine la baie. 13H30 Nous arrivons à Stareso, la base scientifique dédiée à la recherche marine en Méditerranée. Après s’être présenté, l’un des chercheurs nous fera part de son inquiétude quand aux changements climatiques – nous l’écoutons tous avec plus ou moins une oreille attentive. J’avoue ça m’a un peu mis les chocottes. Le soleil tape, les 20° sont dépassés, sa voix commence doucement à me bercer. C’est un brunch apéritif qui nous a été servi ce midi!! C’était une bonne surprise, car l’équipe avait caché tout ça dans la Jeep et hop hop hop, le temps de la prise de conscience écologique tout avait été installé en catimini! En plus de la charcuterie tradi, j’ai gouté ce jour là à un flan de courgettes et des beignets so yummy!!! Comme d’hab, du léger!!! ;)

Domaine Arena

L’après midi nous avons repris la route avec le bus et quelle route! Elle était longue, sinueuse, presque sans fin, une pause Coca c’est imposé – car oui je parlais tellement que j’en ai oublié de prendre un cachet “mercalm” …. – 17h, fin d’après midi, nous sommes allés à la rencontre de Jean Baptiste Arena, jeune producteur du Domaine de l’Arena – des champs de vignes à perte de vue au milieu des montagnes – j’aime car c’est une entreprise à taille humaine, où la patte de l’homme est encore présente sur chacune des manipulations nécessaires à la mise en bouteille. J’y gouterai un blanc sec … ça tombe bien la route continue! ;)

Depuis la vitre arrière du bus, on admire le soleil couchant, d’ici quelques minutes nous seront au port, prêt à embarquer pour notre traversée de nuit qui nous ramènera au petit matin à Toulon.

Soon: un dernier billet made in Corsica et un super contest inside!!!! // Trouver une location en Corse avec Housetrip.fr

Nice week end les girls, en ce qui me concerne je part au vert!!!

-

FOLLOW ME ON

▲▲▲
Categories: Lifestyle, TRAVEL Tags: ,
Greetings from Corsica #3!

Snow outfits: Gilet Quiksilver, jean's Volcom, écharpe Rip Curl, Bonnet Pull'in, moufles, collants & chaussettes H&M

day 2

7h, j’ouvre les yeux, mon lit est prêt de la fenêtre j’en profite pour regarder ce qui s’offre à moi: un paysage blanc immaculé. J’ai passé une superbe nuit au chalet, me voilà bien reposée et tant mieux car dans la matinée le plus dur reste à faire: la fameuse randonnée! Côté outfits je crois que j’ai bien géré, je me suis dis que la tenue de snow serait de trop, c’est donc du sportwear avec mes marques chouchoutes que j’ai embarqué! 9h Le petit déj avalé, on commence à s’équiper. Les guides nous donnent notre matos: raquettes, bâtons, balise SOS et en avant c’est partie! En grand sportif du dimanche, nous avions gentiment confondu quelque chose: randonnée en raquette et ballade en raquettes, la nuance est subtile, j’avoue. En 5 minutes de temps, je m’aperçois que ça va être assez physique, qu’aucun terrain ne sera plat, bref que nous allons déguster! Le guide en tête, chacun monte à son rythme, nous traversons des ruisseaux, ça glisse par endroit, c’est raide dans d’autres et derrière ça traine la patte. En moins d’un quart d’heure, exit, la parka, exit le bonnet, exit les gants, à ce stade je suis carrément en surchauffe, il faut que je respire! Certaines côtes sont vraiment raides, cela s’annonce de plus en plus difficile, mais il faut faire bonne figure, alors je grimpe. En haut nous serons récompensé par une vue magnifique et un picnic des montagnes improvisé, qui nous fera goûter aux charmes du pays. (charcuterie et fromage local) – La descente était beaucoup plus cool, moins stressante, moins fatiguante, j’apprécie d’autant plus le calme, la pureté et la simplicité de cette station désaffectée. Quelques chalets longent le début de la piste, des enfants font de la luge, leur chien court derrière … puis c’est déjà le retours vers la mer.

Le Bistrot - l’île Rousse

13h nous arrivons au “Bistrot”, restaurant familial de la place de l’île Rousse. – la déco est soignée, l’accueil et le service le sont tout autant. J’ai apprécié chacun des plats qui m’a été servi. Un vrai délice. A l’arrière des cuisines j’ai goûté de la glace au basilic, une saveur surprenante mais parfaite pour accompagner une tomate mozza! Une adresse gourmande que je vous recommande en tout point. Ici, le chemin de fer longe le bord de mer – un train passe ; les surfeurs en moins; il me rappelle vaguement celui de San Clémente en Californie. La visite du village nous a amenée à voir l’ancien four communal, le lavoir des femmes, haut lieu de causette en tout genre et de découvrir un peu plus la baie. En haut de la colline un phare trône fièrement et nous invite à partager avec lui un panorama d’exception – un mélange mer & montagnes enneigées des plus seyant.

Tee Element, Sweat Quiksilver Women,jean's Zara, manteau Volcom, lunettes Raen.

Piscine de la Villa - Calvi

16h30 nous reprenons la route pour un tout autre univers: la Villa Calvi! Un hôtel 5 étoiles, où je ne le sais pas encore, mais une suite de 60m² m’attends pour moi toute seule, ainsi qu’un SPA avec hammam, piscine, soins et massages sur rendez-vous. Aïe c’est la que le bas blesse, nous n’avons pas pris rendez-vous …. Ce moment là je crois que nous y pensions toutes le matin même quand nous montions cette fout*** montagne, eh bien ça y est l’heure est à présent au réconfort. Juste le temps de faire un Instagram pour lancer un coucou à ma communauté que me voilà déjà dans la piscine en train de barboter! Le trio “luxe, calme et volupté” vous connaissez? eh bien j’étais en plein dedans et croyez moi, j’en ai bien profité. 20h l’heure de l’apéritif a sonné – je vois alors des brushings, des  talons aiguilles et des ptites robes noires êtres de sorties, bref les blogueuses mode se révèlent à leur paroxysme – c’est en toute simplicité avec mes UGG aux pieds que je les rejoindrais. Qui m’aime me suive!! A l’entrée du restaurant de l’hôtel je photographie les sculptures “french Bulldogue” de Julien Marineti. Elles ne sont pas sans me rappeler ma petite Luna … -  J’attire alors l’attention de notre hôte, il m’apprends que l’artiste a également réalisé les “canards” arty, fun et fluo qui baignent dans une des piscines de l’hôtel. Ce soir, le dîner était parfait, service à la Corse en prime! (on sert les hommes avant les femmes)

Il est minuit passé quand je regagne ma suite, le lit est moelleux à souhait, sans même m’en rendre compte je m’endormirais …

Ps: pas de réseau SFR, ni de net sur le chemin de la montagne et le chalet (une cabine téléphonique est à disposition). Le réseau Orange fonctionne parfaitement par contre.

-

FOLLOW ME ON

▲▲▲
Categories: FASHION, FOODING, Lifestyle, TRAVEL Tags: ,
Greetings from Corsica #2!

Corsica Ferries Crew

Place Saint-Nicolas, Bastia.

Day 1 :: Bastia

5h45 Mon réveil sonne, il est l’heure de courir sous la douche – je m’étire comme un chat et jette un coup d’œil à la fenêtre. Le soleil se lève, l’arrivée au port de Bastia est proche. Le commandant nous invite à son poste de pilotage pour  l’entrée au port. Son équipage ne quitte pas des yeux les commandes – il nous confie que tout ici est fait par l’homme, qu’il ne fait pas confiance au pilote automatique. D’ici la vue est impressionnante, je ne regrette pas de m’être levée tôt. C’est à terre que nous prendrons le petit déjeuner, nos guides nous rejoindrons sur la place Saint-Nicolas. Le soleil perce, malgré tout en terrasse il fait un peu froid, je réchauffe mes mains autours de ma grande tasse de thé. Au loin je vois notre bateau s’éloigner et partir à la quête de nouveau voyageurs .

Biscuiterie Chez Mireille, Bastia

Corsica Colis, Bastia


Croquants à l'anis et amandes, thermos liberty Urban Outfiters

9h30 Nous commençons alors la visite guidée du village, ses ruelles pittoresques, ses églises, ses chapelles, je découvre les pâtisseries du pays chez Mireille, qui œuvre ici depuis d’innombrables années – la vieille dame est un peu effrayé de tout ce ram dam dans sa si petite boutique,  j’attendrais donc patiemment qu’elle se vide pour photographier l’intérieure et lui acheter quelques gourmandises. Les talons de certaines retentissent sur les routes pavées, mes UGG se font plus discrètes et beaucoup plus appropriées. A chaque coin de rue ont croise des “gueules”, les hommes tapent la causette aux alentours des cafés, le linge sèche aux fenêtres, les chiens errent dans les rues, tout est très “carte postale”, pour une première fois en Corse, j’avoue que je ne suis pas déçue. Prêt de la citadelle une vue panoramique du port de Bastia nous attends. A l’Oratoire de la Confrérie de la Sainte Croix un groupe nous fait profiter de ses chants polyphoniques. Non loin de là, je continue mes emplettes chez Corsica Colis, car oui, j’ai une mission, ramener à tout prix de la figatelli à chéri! Après une dégustation de vins, fromages et charcuteries ; yumy yummy; je pense aussi aux copines et fait la razzia sur les croquants aux amandes et à l’anis!

Daily Outfits: Gilet Obey, slim Quiksilver Women, tee Soft Grey, Boots Buffalo.


"Les terrasses du Vieux Port", Bastia
Dos de rascasse en croute de persil et d’amande & poêlée de légumes

Matéi, Bastia

12h30 C’est sous un soleil radieux que nous avons déjeuné au restaurant Les terrasses du Vieux Port, ici même où je ferais connaissances avec celles qui deviendront mes acolytes du week-end. Marcia & Sandra, tiennent toutes deux des blogs culinaires et surprise, sont amies avec Joëlle, une de mes amies Bordelaises! Pfiouuuu …. comme le monde est petit! Quoique un peu fade, le déjeuner était presque réussi. Marcia m’avait parlé d’une boutique vintage où l’on trouve confitures, liqueurs, gâteaux et autres délices. Guide à l’appui, en début d’après midi nous avons donc fait un saut chez Matei Cap Corse. La boutique est oldschool, les boiseries entièrement recouvertes d’un rouge clinquant, on ne saurait lui donner d’âge, mais une chose est sûre, elle, comme sa patronne, je les apprécie. (merci pour le nougat à la clémentine, il est dément!)

15h Nous embarquons dans le bus direction la Vallée de l’Asco – ne sachant pas combien d’heures de route m’attendent, j’avale un Mercalm au cas ou. Sur le chemin de la Via ferratta nous croisons un troupeau de chèvres,  je descends du bus les immortaliser à l’Iphone. Les routes sont sinueuses, on ne croise quasiment personne, au loin on aperçoit de la neige au sommet des montagnes, je commence à m’assoupir quand tout à coup entre les ronflements et les hauts de cœur, c’est la frénésie dans le bus: un petit veau livré à lui même court et nous devance sur la route, pauvre chéri, nous le doublons et c’est depuis le fond du bus, que je décide de l’immortaliser à son tours. Les bordures de routes sont enneigées, on se dit qu’on y est presque, enfin surement, et en effet, l’arrivée au chalet est imminente.

Hôtel Restaurant Le Chalet d’Asco, 20276 ASCO

Mes chaussures qui attendent patiemment la randonnée du lendemain ...

18h Nous logeons au Chalet d’Asco, confiné dans l’ancienne station de ski de la vallée à 1400m d’altitude. Le chalet vient d’être rénové, l’accueil y est chaleureux, avec les filles nous décidons de prendre une chambre à 3. A peine nos valises déposées que nous profitons déjà de nos lits respectifs – juste le temps de faire plus amples connaissances, de nous raconter nos vies, que l’heure de l’apéro a sonné! C’est sous les “cheers” d’un vin blanc pétillant qu’il retenti. Une invitation en cuisine nous ouvre alors les secrets de fabrication de la polenda! Un mix de farine de châtaigne & d’eau rigoureusement tourné à la cuillère en bois sur feu vif! L’opération est musclée et demande beaucoup de pratique (pas moins de 45min de cuisson) – La pâte une fois cuite est ensuite recouverte d’un linge sur le plan de travail et dés – refroidissement- coupé et servie! La figatelli est entrain de rosir dans les braises de la cheminée, accompagnée de pain de campagne, de fromage de brebis et de vin blanc, c’est un parfait repas montagnard qui nous est servi! Tout ça est très copieux, les ceintures commencent à se défaire discrètement sous la tablée, personnellement je ne peux plus rien avaler et pourtant ce n’est pas fini, le  gâteau typique pointe son nez! Les chants Corses et l’eau de vie de châtaigne termineront la soirée et la commenceront pour d’autres (cette liqueur est hot hot hot, une micro gorgée a suffit à m’anesthésier le gosier!)

Il est minuit je regagne ma chambrée.

+ d’info: Office de Tourisme de Bastia.

Categories: FOODING, Lifestyle, TRAVEL Tags: , , ,
Greetings from … Corsica!

C’est une opé blogueurs qui m’a  permis de me rendre là bas, 10 girls, 2 mecs, certains ne souhaitant pas êtres shootés ou filmés, pour faire simple et éviter toute polémique, vous ne verrez donc personne en photo. Oui je sais c’est carré, clair et concis mais au moins j’évite tout problème!

Gare SNCF de Bordeaux - valise Quiksliver, sac Zara.

Pull Rip Curl, Top & ceinturon Element Eden, Slim Carhaart

Salle de restaurant du Corsica Ferries

Ma cabine! ;)

Day 0 :: Toulon >>> Bastia

Parfois j’ai l’impression d’habiter le bout du monde et ce jour là c’était bien le cas …

Hossegor – Toulon, pas moins de 12h de train chaotiques m’attendaient. Après une multitudes d’arrêts, je suis arrivé au port de Toulon complétement lessivée, je n’avais qu’une hâte regagner ma cabine à même le paquebot du Corsica Ferries. Le bateau est imposant, je ne crains pas la traversée de nuit, mais prévoyante, j’ai quand même emporté une boite de Mercalm avec moi. Tout est assez eighties ici, les cuivres de la déco brillent de mille feux, de grand canapés violets ornent le salon – ma cabine est plus douce, le “vert d’eau” qui prédomine est beaucoup plus apaisant. Après un “Italian Dîner” dans la grande salle de restaurant, c’est sur une camomille que je rejoins les bras de Morphée. La nuit fut un peu mouvementée, des grincements incessants ont rythmés ma traversée, mais épuisée, c’est vers 1heure du matin, que le sommeil remporta la partie.

Ps: j’ai emporté mon notebook, mais point de wifi à bord.

Ps2: lors des traversées coupez vos connexions et notifications sur vos Iphone car elles passeront pas le réseau Italien!

-

FOLLOW ME ON

▲▲▲
Categories: Lifestyle, TRAVEL Tags: , ,