The tree

Le film avait clôturé la fin du Festival de Cannes 2010 – “The Tree“, deuxième long métrage de Julie Bertucelli, tourné en Australie avec Charlotte Gainsbourg, vient de joliment terminé ma soirée. Film d’une belle sensibilité et servi par une musique d’exception qui nous parle au coeur plus qu’à la raison. Ici tout sonne juste, on ne fait pas dans la surenchère. La blondinette; Simone; crève l’écran – Charlotte Gainsbourg est vraiment formidable – Les paysages sont d’une rare beauté, la musique par The Cinematic Orchestra ” To Build a Home” clos le tout avec élégance et tendresse, bref un pur moment de poésie.

En Australie, Dawn et Peter vivent heureux avec leurs quatre enfants à l’ombre de leur gigantesque figuier. Lorsque Peter meurt brutalement, chacun, pour continuer à vivre, réagit à sa manière. Simone, la petite fille de 8 ans, croit que son père vit à présent dans l’arbre. Un jour, elle initie Dawn à son secret… Peu à peu Dawn retrouve des forces, un travail. Peut-être un nouvel amour ? La vie reprend mais l’arbre devient envahissant : ses branches, ses racines, et même son peuple de grenouilles et de chauves-souris se lancent à l’assaut de la maison et menacent ses fondations ! Dawn n’a plus le choix : elle doit le faire abattre…

+ d’info: The Tree

-

FOLLOW ME ON
▲▲▲

Categories: Cinéma, CULTURE Tags:
Drive

Damn … je crois que ce mot résume à lui tout seul l’impact que m’a fait ce film! Ryan Gosling que j’ai ré-découvert récemment dans Blue Valentine, interprète ici un cascadeur qui à la nuit tombée devient pilote pour la mafia. Tout roule jusqu’à  ce qu’un braquage tourne mal et l’entraîne dans une course poursuite infernale. Ryan Gosling incarne son rôle à la perfection, son visage pourtant si doux, révèle une face cachée beaucoup plus sombre, un brin tourmenté, Carey Mulligan quand à elle, est d’une fragilité et d’une douceur déconcertante.

Plus que le scénario c’est toute la scénographie, les plans, la bande son et l’esthétisme du film qui m’ont littéralement subjugués – certaines scènes sont assez violentes – mention spéciale pour celle de l’ascenseur. Tourné à Los angeles durant l’été 2010, Drive est l’adaptation du roman éponyme de James Sallis.

Primé au Festival de Cannes 2011, il est en salle à partir du 5 octobre, alors … bon film! :)

En guests on retrouve des acteurs de Malcom, Sons of anarchy et Mad men, … je vous laisse la surprise!


Drive – Bande-Annonce / Trailer [VOST|HD] par Lyricis

Réalisateur: Nicolas Winding Refn – Scénario : Hossein Amini, d’après le roman Drive de James Sallis -Musique : Cliff Martinez – Photographie : Newton Thomas Sigel

Categories: Cinéma, CULTURE Tags:
The Tree of Life

Texas, fin des années 60, illusions, innocence, la traversée de la mémoire s’ouvre…

Categories: Cinéma, CULTURE Tags:
The day we were loved

Un poète et une étudiante en art, Dan et Candy, vivent une histoire d’amour sauvage et passionnée, mais leur dépendance commune à l’héroïne menace de tout détruire.

Source

Categories: Cinéma Tags:
Blue Valentine

A attendre patiemment d’ici le 31 décembre 2010 … aux states!

+ d’info: www.bluevalentinemovie.com

Categories: Cinéma Tags:
L’Homme qui voulait vivre sa vie

A peine sortie mercredi dernier, la bande annonce m’a complètement fait tilter! Samedi soir rendez-vous en salle pour  “L’Homme qui voulait vivre sa vie”. On retrouve Romain Duris dans une histoire bouleversante et saisissante de réalisme… -  le JH a tout pour lui, mais un événement va tout faire basculer dans sa vie. Ici on se questionne sur notre capacité à être heureux, à se réaliser… on réfléchit également à notre propre vie. La fin est un peu brutale, mais une nouvelle vie commence avec force… il ne tient qu’à nous d’en imaginer la suite!

Un film grandiose, j’ai adoré!

Ps: je n’ai pas lu le livre – BO: the surface of the sun de john murphy.

Synopsis : Paul Exben a tout pour être heureux : une belle situation professionnelle, une femme et deux enfants magnifiques. Sauf que cette vie n’est pas celle dont il rêvait. Un coup de folie va faire basculer son existence, l’amenant à endosser une nouvelle identité qui va lui permettre de vivre sa vie.


Categories: Cinéma Tags:
Trop loin pour toi

L’homme ayant déserté le domicile pour une virée au portugal, ce soir là je n’avais qu’une envie: me délecter devant un film frais, un film de girl à déguster langoureusement alanguie sur le canapé -  Trop loin pour toi me semblait être le deal parfait! Allez zou j’appuie sur play! En compagnie de Drew Barrymore, Justin Long et la pétillante Christina Applegate, il est question ici d’un sujet qui doit être un problème pour beaucoup d’amoureux: la vie de trentenaires qui galèrent pour travailler et/ou pour s’aimer. Cette comédie est sympa, ponctuée ça et là de blagues un peu lourdes parfois mais j’ai trouvé ça marrant. Le film est peu peu lent par moment. Néanmoins, j’ai apprécié les personnages de second plan que sont la sœur et le beau frère d’Erin!  Eux seuls apportent  la touche d’humour au film sans quoi il resterait assez plat.

Côté technique rien d’époustouflant à signaler, il est tourné de façon basique, aucun plan ne m’a scotché, la bande son doit tout à Top gun …

Verdict: Dommage que les acteurs ne soient pas plus crédibles dans leurs rôles de trentenaires matures car à part être apprécié d’un public “teen movie” là je ne vois pas …

Synopsis: Erin et Garnett sont très bien ensemble, même quand ils ne le sont pas. Lorsqu’Erin, jeune étudiante en journalisme, part pour San Francisco terminer ses études ; son petit ami Garrett, jeune découvreur de talents musicaux, reste à Manhattan poursuivre ses ambitions dans l’attente d’une promotion qui lui a été promise. Grâce à la connexion d’une webcam et le programme miles grand voyageur, ils avancent tous deux leurs pions naviguant au travers des pièges et problèmes de communication de leur amour Est-Ouest, évitant les mauvais conseils d’amis et de certains prédateurs célibataires pour qui je suis pris n’est pas un obstacle. Mais, lorsque leur attente semble tirer à sa fin, Erin décroche le job de ses rêves en Californie, tandis que la carrière de Garrett s’emballe à New York. Les grandes retrouvailles tant attendues pourraient les séparer pour de bon…à moins que leur amour ne tienne bon.

Categories: Cinéma Tags:
Somewhere by Sofia Coppola

Quatrième long métrage de la plus branchée et la plus secrète des réalisatrices américaines, Sofia Coppola. En seulement trois films: Virgin suicides, Lost in Translation et Marie-Antoinette, elle s’est bâti un univers bien à elle. “Somewhere” son dernier petit bijou, vient de remporté cette semaine le Lion d’or à Venise! – Le film évoque la crise existentielle d’un acteur hollywoodien, interprété par Stephen Dorff, et sa rédemption par sa fille de 11 ans. (Elle Fanning).

La bo composée par son compagnon Thomas, leader du groupe Phoenix, est juste planante, bref un film qu’il me tarde de découvrir!

Somewhere by Sofia Coppola – HD Trailer from Indie Riviera on Vimeo.

Categories: Cinéma Tags:
When you’re strange

A la fin des années 60 un quator révolutionne la scène rock, je parle bien sur de The Doors! Jusqu’à présent aucun documentaire n’avait été tourné sur eux, et bien voilà c’est chose faite avec When you’re stange – Ce film est l’histoire de la bande mais il est également un aperçu d’une tranche de vie qui ne sera jamais répété. Réalisé par l’écrivain Tom DiCillo et narré par Johnny Depp, le film est un récit fascinant sur l’histoire du groupe. Il révèle un point de vue intime sur la chimie créatrice entre le batteur John Densmore, le guitariste Robby Krieger, le claviériste Ray Manzarek et le chanteur Jim Morrison – quatre brillants artistes qui ont fait de The Doors un des groupes rock de l’Amérique les plus emblématiques et les plus influents.

En utilisant des images tournées entre la formation du groupe en 1965 et la mort de James Morrison en 1971,  When you’re strange  nous embarque pour la toute première fois dans un long métrage/documentaire de 90 min sur The Doors.

A voir, film surement … CULTE!

Ps: primé au festival du film de Berlin, de Woodstock, de Londres et bien d’autres!

+ d’info: www.whenyourestrangemovie.com

Categories: Cinéma, MUSIC Tags: ,
Rencontre à Wicker Park

Des semaines que je n’ai plus parlé cinéma ou DVD ici, normal, durant tout ce temps je n’ai rien vu de cool ou de vraiment exceptionnel qui m’aurait poussé à écrire un article! Mais ouf ma brunette préférée m’a gentiment offert son film préféré: Rencontre à Wicker Park!

Habituellement je ne suis pas fan d’histoires d’amour, mais avec Diane Kruger & Josh Hartnett c’est différent! L’amour, l’amitié, la trahison se mêlent dans ce film qui est certes, un peu long à démarrer, mais qui ensuite nous emporte tout droit dans un mélodrame remplis d’émotions. Pour être franche, je pense que l’homme s’attendait à un navet romantique, le genre de film que l’on regarde avec sa chérie pour “faire plaisir”, mais au final lui aussi a été séduit!

Une fille, un garçon: une relation parfaite et pourtant la jeune femme se volatilise. Une histoire d’amour contrariée et victime de forces extérieures insoupçonnées. L’acharnement du héros à retrouver son amour est touchant et parsemé de flash-backs. A aucun instant on ne s’ennuie, plus les minutes passent, plus on nous tient en haleine et plus nous découvrons … la perversité humaine. Le film aboutit sur un final lyrique et enchanteur.

Allez donc faire un tour à Wicker Park, et vous en sortirez sans doute ravis!

Ma {Dream} Team Masculine! :: Son avis à lui : SEB!

Vous savez ce qu’il y a de plus déstabilisant pour un homme, un vrai – celui qui regarde Koh Lanta en traitant les candidats de mauviettes ? Non ? Se faire imposer par sa chérie un film romantique sous peine de restriction affective par exemple. Seul face à son destin, on acquiesce par dépit. On l’a tous fait et on a tous ricané dans notre coin – ou soufflé- pour montrer que l’on n’adhère pas à cet étalage d’amour reconstitué sans explosion, sans effet spéciaux, sans bimbo. Oui, car on est des hommes, des vrais. Et même si les filles s’extasient devant les larmes, ou la sensibilité d’un des protagonistes des films, chez elles, elles veulent un as du bricolage, aux testostérones rassurantes … ne niez pas ! – j’ai lu ça dans un je- ne- sais- quel magazine féminin- vous voilà vendu. Et nous dans l’histoire ? On essaie de ne pas perdre la face, SURTOUT, quand on se fait littéralement emporter par le film. Et wicker park est une vraie torture pour notre ego. Une intrigue bien foutue, un acting savoureux et une photographie soignée, arghhhhhh, j’en suis sur vous allez aimer.

Conseil d’homme : prétextez une envie pressente juste à la fin du film pour essuyez les quelques larmes qui se seront frayé un chemin dans les méandres de votre masculinité.

Bande annonce :

Synopsis : Entre Matthew et Lisa, le coup de foudre est immédiat et absolu : plus rien ne compte alors à leurs yeux que leur passion dévorante. Mais, un jour, Lisa disparaît mystérieusement, sans laisser de traces ni d’explications…  Deux ans plus tard, alors qu’il a enfin trouvé la force de surmonter sa douleur et s’apprête à épouser une autre femme, Matthew croit apercevoir Lisa dans un bar. Hanté par cette réapparition et par le souvenir intact du grand amour de sa vie, Matthew n’a plus qu’une obsession : retrouver Lisa…à tout prix !

Categories: Cinéma Tags:
Remember Me

Histoire d’amour niaise, mielleuse, ennuyeuse au possible pour ado rêvant de se faire vampiriser?! Eh bien détrompez -vous!

Continue reading

Categories: Cinéma, CULTURE, FCG Tags:
Sex and the City 2 :: Teaser & photo!

Carrie Bradshaw, la célèbre journaliste New Yorkaise, revient bientôt sur grand écran dans Sex and the city 2!

Continue reading

Categories: Cinéma, CULTURE, FCG Tags: