◈◈◈

436000046

Préparer sa carte, sa google map et ses points de chutes c’est être prévoyant, mais c’est sans compter les imprévus et croyez moi dans un road trip il y en a!

1980 km …

Après un plongeon dans la piscine du camping de Lisbonne, ce matin direction Vila Nova de Milfontes! Nos recherches sur le net nous indiquaient qu’il était possible de faire la route en longeant la côte … oui mais ça n’était réalisable qu’à certaines conditions …  – Après quelques kilomètres nous sommes stoppés dans notre élan par un bouchon qui n’en fini plus. La vue est magnifique, les voitures sont garées de part et d’autres de la route, seule une file reste libre au milieu, tout indique qu’il y a foule sur les plages, le camping car a du mal a passer et ça ne fait que commencer. Au bout de trente minutes de bouchon nous arrivons à un point de non retours: la route est tout simplement barrée par la police, en effet la circulation est interdite sur cette route la journée … de 8h à 21H!! Nous voici donc obliger de faire demi tours avec un camping car, sur une file ….

Le détours est immense, mais la vue est encore plus belle depuis la corniche d’en haut, l’eau est par moment turquoise, des dizaines de bateaux jettent l’encre par ici, les plages sont bondées, un petit air de st Tropez ou de Miami traine par ici – au loin nous apercevons une île défigurée par des buldings!! Nous n’aurons aucun regret de ne pas nous arrêter. Sur la route nous croiserons en chemin les picnics dominicaux qui réunissent les familles – tandis que la fumée des barbecues réalise des volutes dans les branches des eucalyptus, les gens se baignent dans un fleuve aux allures de Gange. Il y a de la musique, ça chante, ça crie, tous les âges se mélangent, nous ne pouvons malheureusement pas nous arrêter pour shooter cette ambiance festive, c’est donc tels des spectateurs que nous assistons à la scène.

⥤◈⥢⥤◈⥢⥤◈⥢

437000045

439000043

La route est encore longue très longue nous ne le savons pas encore, mais les villes que nous allons traverser sont arides, dessertes de toute vie et peu hospitalières. Heureusement que nous avons la clim, à boire et à manger dans le van, car ce n’est pas moins de 3h de routes complétement dessertes qui vont s’offrir à nous. Toutes les maisons sont fermées, murées, UNE seule station essence est encore en activité, AUCUN restaurant, ni supermarché sur le chemin, si vous effectuez cette traversée en voiture ou van soyez donc TRÈS prévoyant en embarquant au moins un pack d’eau avec vous – le thermomètre dépassait les 42°!!!  Nous nous sommes arrêtés au premier village “habité” histoire de manger un bout et de se poser un peu.  A peine descendue du van, que la chaleur est assommante, Jonie rouge écarlate, Luna entrain d’agoniser … Sur les 4 bars, cafés et restaurants d’ouverts, 3 nous ont refusés l’accès à l’intérieur ou extérieur de leur bouiboui! (Luna encore est toujours blacklistée) – en ce qui me concerne, la perte de selfcontrol n’était pas loin … C’est donc par 40° à l’ombre que nous avons bu des litres d’eau, mangé un burger de l’autre monde et acheté une glace. Le village étant DÉSERT, le patron de ce bar nous a TOLÉRÉ sur sa terrasse avec Luna, mais il ne fallait pas lui en demander plus. (très sympa cette partie du pays …)

⥤◈⥢⥤◈⥢⥤◈⥢

314000052

En fin de journée, nous voici enfin arrivés à Vila Nova de Milfontes! Ce petit village est charmant, encore une fois je constate la forte inspiration Marocaine dans l’architecture ambiante: des coupoles au sommet des villas et des immeubles, des fenêtres ajourées d’étoiles et de triangles, des palmiers … Cette ville fait partie des spots visités par les cars de touristes – les groupes habillent le paysage de leur présence, mais à peine l’immense pont traversé que la nature reprend le dessus en nous tendant les bras vers sa petite plage ombragée! L’eau est peu profonde, elle est donc beaucoup moins fraîche qu’à l’accoutumée: baby chou et moi pourrons enfin nous baigner! ;)

⥤◈⥢⥤◈⥢⥤◈⥢

328000042

448000002

446000004

Le spot est très reposant, il dispose d’un parking à van, d’un restaurant les pieds dans l’eau, avec des horaires à la carte – nous ne pourrons ni y dîner, ni y prendre le petit déjeuner, un vrai mystère ce restau.

C’est donc sur notre petite table en bois que nous dresserons le couvert et dînerons devant ce paysage de carte postale!

449000001

ps: photo argentiques by my love.

-

FOLLOW ME ON

TWITTER | BLOGLOVIN | FACEBOOK | INSTAGRAM

▲▲▲

tagged in Portugal, TRAVEL